Comment rédiger une introduction

Savoir comment écrire une introduction est un élément supplémentaire dans le processus de rédaction d'un article de recherche.

L'introduction débute par une vision globale puis se concentre sur votre domaine d'étude particulier, en expliquant la logique de chaque étape.

Voyez-la comme une pyramide inversée, vous commencez avec une vision globale puis vous vous approchez de l'hypothèse ou de l'énonciation de la thèse qui devrait finaliser l'introduction.

Dans l'introduction, vous informez le lecteur sur la logique sous-jacente  du travail et vous légitimez votre travail en tant qu'élément essentiel de la recherche dans ce domaine.

Contrairement au résumé, l'introduction n'a pas une longueur strictement limitée mais elle devrait être aussi concise que possible. Cette partie peut être délicate à rédiger, c'est pourquoi tant de scientifiques et de chercheurs préfèrent le faire en dernier; ainsi ils sont sûrs de ne pas manquer de points importants.

Pour un rapport de recherche plus long utilisant un plan, il peut être utile de structurer votre introduction autour du plan. Voici quelques exemples de plans.

L'introduction donne le ton de l'ensemble du document mais aborde des questions légèrement distinctes de celles du résumé.

Cela fonctionne sur ce principe: introduire le sujet de l'article, le placer dans un contexte plus large puis le résumer graduellement en une problématique de recherche, une thèse et une hypothèse. Une bonne introduction explique comment vous envisager de résoudre la problématique de recherche et elle crée des 'pistes' pour donner envie au lecteur de se plonger dans votre travail.

Vous devriez présumer que votre document se destine à des individus ayant une bonne connaissance pratique de votre domaine spécifique.

Par exemple, un document sur ​​les adaptations évolutives n'a pas besoin de se perdre dans des détails superflus sur Darwin - ceci est de l'ordre de la culture générale..

Un document de science comportementale pourra citer Pavlov et Skinner mais seulement superficiellement, étant donné que leurs théories sont déjà intégrées par les étudiants de première année..

Le contexte

Comme dans tout bon film hollywoodien, la première tâche de l'introduction est de planter le décor, c'est à dire donner un contexte à votre document et voir comment celui-ci s'inscrit dans les recherches antérieures dans le domaine.

Cette section comprend les premiers paragraphes de votre introduction; elle peut être basée sur un récit historique, depuis les premières recherches jusqu'à aujourd'hui. Mais ce n'est pas le seul moyen,

Dans de nombreux domaines, une telle approche pourrait s'étendre en un essai complet, il faut donc s'en tenir aux informations pertinentes.

Importance

Cela nous mène à la raison d'être de la recherche. On révéle si elle s'appuie sur des recherches antérieures, si on s'intéresse à quelque chose que tout le monde a négligé ou si on améliore un projet de recherche antérieur qui a fourni des résultats confus.

Cette section peut ensuite décrire votre méthode utilisée en vue de combler les lacunes, en explicitant vos objectifs et votre méthodologie. Vous tentez de prédire l'impact qu'aura votre recherche si tout fonctionne comme prévu, et pour finir vous rejetez l'hypothèse nulle.

Limites

C'est dans l'introduction qu'il faut souligner les faiblesses de l'expérience.

Par exemple, un expérience idéale devrait avoir des échantillons parfaitement aléatoires mais ce n'est pas toujours possible pour beaucoup de bonnes raisons. Tant que vous mettez en garde les lecteurs à ce sujet afin qu'ils soient conscients des défauts, ils peuvent juger la validité de la recherche facilement.

C'est beaucoup mieux que de les faire attendre jusqu'à ce que vous le signaliez dans le débat.

Suppositions

Vous devriez aussi préciser toutes les suppositions faites à propos des conditions au cours de la recherche. Vous devriez expliciter vos principes fondamentaux avant de vous embarquer dans l'expérience: toute recherche sera construite autour de certaines suppositions.

Par exemple, si vous avez fait de la recherche en éducation, vous pouvez supposer que tous les élèves de la même école viennent d'un contexte socio-économique similaire, avec des randomisations qui aplanissent les variables .

Conseils

Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à rédiger une introduction de qualité, ils suscitent l'intérêt et encouragent le lecteur à lire le reste de votre travail.

  • Soyez bref
    Une introduction longue et décousue va vite fatiguer les lecteurs et vous faire perdre des points. Tenez-vous en strictement à votre plan pour le document et structurez votre introduction de façon similaire.
  • Définir le problème
    L'introduction entière devrait logiquement se terminer à la question de recherche et à l'énonciation de la thèse ou l'hypothèse. A la fin de l'introduction, le lecteur devrait savoir exactement quel est votre but avec ce document. En outre, votre conclusion et débat feront référence à votre introduction et ceci est plus facile si votre problème est défini clairement.
  • Organisation
    Pendant la rédaction du document, vous pourriez constater qu'il prend une direction légèrement différente de celle prévue. Dans ce cas, continuez sur cette voie mais assurez-vous d'adapter l'introduction en conséquence. Certaines personnes travaillent exclusivement à partir d'un plan puis rédigent l'introduction en dernier. C'est très bien si cela fonctionne pour vous.

Une fois votre introduction terminée, vous pouvez envisager d'attaquer le reste du document.

We would love feedback on this article.
Please let us know about any error.
We highly appreciate suggestions.

Suggest changes

Citation: 

(Jun 24, 2009). Comment rédiger une introduction. Retrieved Apr 18, 2014 from Explorable.com: https://explorable.com/fr/comment-rediger-une-introduction